Conseils pour publier son livre

Le moment est enfin arrivé! Vous venez d'achever l'écriture de votre roman, et souhaitez réaliser votre rêve en publiant votre livre à compte d'éditeur (sans frais). Le plus dur commence, puisqu'il va vous falloir soumettre votre ouvrage aux maisons d'édition, qui refusent généralement 95 % des manuscrits (ou "tapuscrits" s'il s'agit d'une version informatique) qu'ils reçoivent.

Les raisons invoquées sont souvent préformatées et décourageantes : "Votre livre ne correspond pas à notre ligne éditoriale", "celui-ci ne peut s'insérer dans nos collections", "notre programme de publication est complet"...

 

Ne perdez pas espoir, vous méritez de publier votre livre !

Les explications polies des éditeurs sur le refus de votre livre cachent souvent un défaut ou des failles concernant sa mise en page, sa mise en forme, ou son contenu. N'en faîtes pas une question de fierté et soyez humble, une maison d'édition ne refuse jamais un livre par plaisir ! C'est à vous d'analyser pourquoi votre livre n'est pas accepté, et de vérifier si vous avez correctement respecté certaines normes de soumission de manuscrit.

Souvenez-vous que le travail d'un écrivain ne s'arrête pas à la rédaction de son ouvrage, bien au contraire. Une nouvelle étape, très fastidieuse, commence dès lors que vous avez achevé de rédiger votre manuscrit.

Lecture, relecture, corrections, remise en forme, structuration des chapitres... L'achèvement d'un livre est un travail de longue haleine que vous devez effectuer avant de soumettre votre ouvrage.

Ne gâchez pas tous vos efforts en envoyant prématurément votre livre aux maisons d'édition ! Rappelez-vous que vous n'avez qu'une seule chance de faire une bonne première impression...

Pour vous aider, et parce que notre vocation est de vous encourager à publier votre livre, IS Edition vous propose quelques conseils afin que vous nous soumettiez votre ouvrage dans les meilleures conditions possibles. Tous ces conseils vous sembleront peut-être évidents et ne sont pas obligatoires, mais ils contribueront grandement à améliorer la qualité globale de votre œuvre avant sa future édition.

Conseils pour soumettre son manuscrit :

Afin d'optimiser au mieux vos chances de réussite lors de l'envoi de votre manuscrit, nous vous conseillons de suivre les 4 étapes suivantes. Si vous pensez que votre ouvrage est prêt, vous pouvez dès maintenant nous envoyer votre manuscrit. Attention, nous sommes contre le gaspillage d'argent et de papier, n'envoyez pas de manuscrit papier !

 

Puce de liste 3D Conseils sur la mise en page

Puce de liste 3D Conseils sur la mise en forme

Puce de liste 3D Conseils sur le contenu

Puce de liste 3D Conseils sur le format

 

La mise en page

 

Il n'y a rien de plus triste pour un éditeur que de recevoir un manuscrit excellent, mais illisible ou peu agréable à consulter. En effet, les manuscrits étant de plus en plus envoyés par fichier électronique, ceux-ci sont désormais imprimés ou lus à travers un ordinateur, une tablette, ou un smartphone. Imaginez l'inconfort de devoir lire sur un écran un fichier qui n'est pas correctement mis en page (pas de titres, police trop petite, texte non justifié, pas de marge, etc).

En ne respectant pas certaines règles fondamentales, vous annihilez toute chance de séduire votre lecteur/éditeur, qui abandonnera au bout de quelques minutes même si votre livre est de qualité !

Pensez donc systématiquement à respecter ces quelques recommandations, si possible en utilisant des styles de paragraphes, cela vous fera gagner énormément de temps :

 

Créez un modèle de document sous Word ou Writer (Open Office)

 

Format : A4 (21 x 29,7 cm). Orientation : Portrait. Marges : 2 à 2,5 cm (1,5 cm pour le bas si présence de pagination en pied de page). Ecart entre texte et numéros de page (si existants) : 1,5 cm.

 

Justifiez votre texte et vos paragraphes pour rendre plus agréable l'aspect visuel

 

Pour cela, sélectionnez la totalité de votre texte, puis cliquez sur l'icône suivante:

 

Cette simple étape, parfois oubliée par les auteurs novices, peut littéralement envoyer votre manuscrit à la corbeille si elle n'est pas respectée, car outre le problème esthétique, elle oblige le lecteur à faire des "va-et-vient" désagréables avec ses yeux.

 

Appliquez des marges aérées à votre mise en page

 

Rendez-vous sur l'onglet "Mise en page", puis "Marges" sur WORD (Microsoft Office), ou "Format", puis "Page" sur WRITER (Open Office), appliquez si vous le souhaitez l'option "Pages en vis-à-vis" (facultatif: il s'agit simplement de simuler un livre imprimé, mais vous pouvez rester sur une seule page pour l'instant), et indiquez vos marges intérieures et extérieures (entre 2 et 2.5 cm).

Capture marges writer

Contrairement au visuel précédent, vous pouvez appliquer les mêmes marges pour l'intérieur et l'extérieur. Généralement, lors de la publication du livre papier, nous appliquons ensuite sur nos logiciels (Indesign, Word, Writer) une marge intérieure plus grande que la marge extérieure afin d'améliorer le confort de lecture une fois le livre imprimé (pour compenser la courbure des feuilles ainsi que leur collage).

Attention : N'oubliez pas que lorsque les pages sont en vis-à-vis, la page gauche du document représente la page droite du livre (page impaire). Le mieux pour la soumission du manuscrit reste de ne pas cocher cette option et d'afficher les feuilles page par page.

 

La mise en forme

 

La mise en forme d'un livre est tout autant indispensable que sa mise en page, puisque c'est elle qui va améliorer l'expérience de lecture de l'éditeur. Ainsi, un livre sans chapitres et sans paragraphes bien séparés sera particulièrement indigeste pour celui qui essayera, au pire de le lire, au mieux de le comprendre.

Rappel : il est recommandé d'utiliser des styles de paragraphes pour le texte et surtout pour les titres. Cela vous permettra d'ailleurs de générer une table des matières parfaitement à jour, quelles que soient vos modifications futures.

 

Structurez votre manuscrit

 

Un éditeur recevant généralement beaucoup de manuscrits, il peut être utile de l'aider en structurant votre histoire par des titres de chapitre et des sous-titres évocateurs, ce qui améliore grandement la compréhension de votre histoire lors d'une première lecture transversale.

Dans ce sens, n'hésitez pas à afficher vos coordonnées et le titre en première page, le résumé en seconde page (+ éventuellement votre biographie), et enfin le sommaire en troisième page.

Plutôt que de faire de multiples sauts de lignes avec la touche "Entrée" pour afficher le début du chapitre sur une page suivante, faîtes un saut manuel en restant appuyé(e) sur la touche "Ctrl" de votre clavier, puis, tout en maintenant cette touche enfoncée, tapez "Entrée". Votre chapitre commencera alors automatiquement sur une autre page.

Si vous maîtrisez l'informatique, vous pouvez également configurer vos propres styles de titres sur votre traitement de texte pour gagner du temps, en indiquant un caractère de saut de page pour vos styles de titres. Ainsi, le saut de page se fera automatiquement !

NB : Bien que ce soit le travail de l'éditeur que de mettre en forme votre livre pour les versions imprimées et numériques, il n'est pas interdit de gagner un peu de temps en suivant les conseils sur l'utilisation de styles de paragraphes.

 

Créez une table des matières et insérez-la au début du livre

 

Si vous avez su créer vos propres styles de titre (voir étape précédente), vous pourrez automatiquement générer votre table des matières en deux clics ("Insertion" puis "Index et tables"). Si tel n'était pas le cas, il est conseillé d'insérer manuellement une table des matières afin de guider le lecteur dans la navigation de votre livre. Outre une visibilité accrue et l'amélioration de la compréhension globale de votre texte, cette table démontrera à l'éditeur votre capacité à structurer et hiérarchiser les différents chapitres de votre ouvrage.

 

Vérifiez la logique de vos chapitres

 

Une des principales erreurs que peuvent faire les écrivains inexpérimentés est de ne pas établir de plan d'écriture dès le départ, ce qui occasionne souvent in fine des chapitres désordonnés, voire peu logiques dans leurs enchainements. Grâce à la table des matières que vous avez créée, visualisez en un coup d'œil la cohérence de l'ordre des chapitres, et assurez-vous qu'il n'y ait pas un problème chronologique ou simplement logique dans leur disposition.

Gardez toujours à l'esprit de vous mettre à la place du lecteur qui ne connaît pas votre histoire. Cette habitude vous permettra d'éviter de commettre certaines erreurs d'ordre logique.

 

Puce de liste 3D Le contenu

 

Une fois que vous aurez suivi les 2 étapes précédentes, il ne vous restera plus qu'à contrôler le contenu de votre ouvrage. Cette étape est primordiale, car autant vous pourrez être excusé(e) pour une mise en page légèrement bancale, autant l'éditeur sera très exigeant sur la façon dont sera rédigé votre livre. N'oubliez pas que le contenu de votre livre est votre valeur ajoutée.

 

Supprimez toutes les fautes d'orthographe

 

Ne négligez surtout pas ce conseil évident! À une époque où le langage SMS et les publications rapides via les blogs et réseaux sociaux sont dévastatrices pour l'orthographe, votre livre sera également jugé à ce niveau. Outre la décrédibilisation de vos écrits, trop de fautes d'orthographe risque de décourager le lecteur ou l'éditeur, qui vous renverra immédiatement votre manuscrit ou tout simplement ne vous répondra pas.

N'hésitez pas à relire des dizaines de fois votre fichier final, et à le faire relire par la suite par des proches ayant un bon niveau en orthographe.

Cette simple démarche suffira normalement à corriger 90 % des fautes. Vous pouvez également faire appel à des professionnels de la correction qui pourront accomplir ce travail pour vous à un tarif adapté. N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez obtenir des coordonnées d'experts dans ce domaine.

 

Repérez les "coquilles"

 

En typographie, les coquilles sont des erreurs de composition, dues à des fautes d'inattention. On parle aussi de fautes de frappe ou de saisie. Les coquilles, même minimes, peuvent décrédibiliser un ouvrage. Soyez attentif aux accents, à la ponctuation, à la fermeture de parenthèses, et bien sur aux mots oubliés.

Il existe des différences entre ce que vous pensez écrire et ce qui s'affiche à l'écran de votre ordinateur, surtout après de longues heures de travail. De multiples relectures permettent ainsi de repérer la quasi totalité de ces coquilles et d'y remédier. Vous pouvez aussi, et c'est recommandé, activer l'option "Afficher les caractères imprimables", très utile pour repérer les espaces en double ou les sauts de paragraphe malvenus.

Enfin, pour les plus à l'aise avec l'informatique, vous pouvez utiliser les puissantes fonctions de l'option "Rechercher/Remplacer" pour corriger les fautes les plus simples (espaces en double, espaces manquantes avant des points d'exclamation, d'interrogation, etc.)

 

Traquez les répétitions

 

Par définition, un écrivain est un spécialiste de l'écriture. En conséquence, montrez l'étendue de votre vocabulaire en bannissant les répétitions inutiles ! Là aussi, de fréquentes relectures vous permettront de trouver la majeure partie de ces répétitions et de les remplacer par des synonymes.

Si vous butez sur un mot, vous pouvez vous aider d'applications (pour les possesseurs de smartphone ou de tablette), ou de sites Internet "dictionnaires", tels que Mediadico par exemple, qui propose un onglet de recherche de synonymes très intéressant. Il nous semble également utile de mentionner le logiciel Antidote, spécialisé dans les corrections diverses.

 

Puce de liste 3D Le choix du format de fichier

 

Le choix du format est important à plusieurs titres. Un format trop spécifique risquant de ne pas être lu par tous les traitements de texte ou applications de lecture, il est conseillé d'utiliser le format .PDF pour votre ouvrage.

Le format .PDF est un format universel qui respecte votre style de mise en page et donne la possibilité au lecteur de personnaliser l'affichage selon ses habitudes.

Outre le coté pratique, le PDF offre également une protection (pas infaillible cependant) contre la réécriture que le document WORD ou WRITER n'inclut pas par défaut. Ainsi vous avez l'assurance que votre fichier ne sera pas modifié (hors pirate informatique un peu trop zélé...).

Vous disposez de plusieurs façons pour convertir gratuitement votre livre en format .PDF :

 

Sur votre document WRITER (Open Office), en cliquant sur "Fichier", puis "Exporter au format PDF"

Avec un logiciel de conversion, tel que PDF Creator

Directement en ligne via le site Conv2pdf

 

Une fois votre livre converti en PDF, il ne vous reste plus qu'à le soumettre à notre comité de lecture. Pensez à y glisser au début le titre et vos coordonnées, un résumé de votre ouvrage et une présentation de l'auteur (qui êtes-vous ? Avez-vous déjà écrit ? etc.).

N'hésitez pas à nous poser toutes les questions qui vous viennent à l'esprit, notre rôle est avant tout de vous conseiller. Vous pouvez utiliser dès maintenant le formulaire de contact, en nous laissant votre adresse mail. Attention : nous ne fournissons pas de renseignements par téléphone pour d'évidentes questions d'emploi du temps.

En espérant que ces quelques conseils vous auront été utiles, et que nous aurons bientôt le plaisir de publier votre livre, nous vous souhaitons de bonnes rédactions !



Badge Addthis